Si la
sécurité
vous tient
à coeur
slide 1 sécurité

Notre engagement : des services exceptionnels

slide 2 sécurité

Notre engagement : des services exceptionnels

slide 3 sécurité

Notre engagement : des services exceptionnels

Choisir le bon combustible

Combustible adéquat

 Si vous désirez utiliser du bois fendu, il est primordial qu’il soit bien sec. Le pourcentage en humidité recommandé est d’environ 20%, un outil spécialisé, l’humidimètre, est le moyen le plus sûr de déterminer cela, mais un bon indice est l’aspect du bois.

 

Moins d’humidité, moins de fumée!

 Lorsque sèches, les bûches de bois fendillent et grisonnent. Pendant la combustion, elles brûlent facilement sans grésiller, siffler ou produire de fumée excessive.

Pour obtenir un bois sec, on doit l’entreposer à l’extérieur, cordé et couvert sur le dessus de manière à ce que l’air circule bien tout autour. De cette façon, vous pourrez aussi évaluer si la quantité commandée est bien celle reçue. Une pleine corde de bois mesure 1,2 m sur 2,4 m sur 1,2 m (4 pieds sur 8 pieds sur 4 pieds) et le cordon de bois, ce qu’on retrouve normalement sur le marché mesure 1,2 m sur 2,4 m sur 30 à 40 cm (4 pieds sur 8 pieds sur 12 à 16 pouces).

 

De quel bois on se chauffe?

 Les essences de bois dur constituent le meilleur choix, car moins résineux et plus denses donc plus long à se consumer. La grosseur des bûches est aussi un détail important. Dans tous les cas, les bûches ne devraient pas dépasser 15 cm (6 pouces) de diamètre afin de fournir une chaleur efficace sans causer d’accumulation de créosote. Il vous faudra probablement refendre quelques morceaux, mais l’effort en vaut le résultat : une combustion propre et efficace.

Si vous prévoyez utiliser du bois écologique, assurez-vous que la garantie du manufacturier de votre appareil continuera à s’appliquer.

 

Bois compressé : qu’en penser?

Le bois compressé sans additif peut dans certains cas causer une surchauffe de l’appareil puisque le très faible taux d’humidité amène une hausse rapide de la température du feu. Une combinaison de bois fendu et de bois écologique peut s’avérer un bon choix si l’espace est restreint.

Le bois compressé avec additifs ou emballés peut produire des émanations de produits chimiques. En brûlant, les emballages de papier contenant de l’encre de couleur produisent une fine couche de créosote s’apparentant au carbone ce qui devient problématique lors de l’entretien, car cette suie est très volatile.